Petit mélodrame en ert et ole

Publié le par lamain

 

En ce moment, je me sens d'humeur à écrire des trucs poétiques. Pour aujourd'hui, ce sera sur le thème du chagrin d'amour, parce que c'est comme ça et pi c'est tout ! (Et ça finira de consoler certaines personnes du billet sur les pulsions créatrices libidineuses...)

 

Elle est vêtue de mousseline claire

Elle regarde l'aube qui s'étiole

Et son regard brille sous ses paupières

Céleste obole

 

Elle tient à la main un gros livre entrouvert

Entre deux pages,un papier à son nom l'affole

Triste missive hélas ; le bonheur qu'elle espère

Désillusion lui vole.

 

Quelques écumes flottent dans les airs

A ses épaules elle enroule une étole

Un goéland au dessus de la mer

prend son envol

 

Tout doucement ses doigts qui se desserrent

Laissent filer les mots qui la désolent

Et dans le doux ressac de larmes solitaires

elle noie son idole.

Publié dans les articles de Noune

Commenter cet article